Les "verts" en campagne pour la déroute programmée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les "verts" en campagne pour la déroute programmée

Message  Roubaisien. le Jeu 6 Déc - 9:54

De ce jour dans le Clic-Clac de Nord Eclair.
Mais qu’il soit à Wattremez ou au C.M., cela ne change rien à la donne.
C’est sûrement son dernier Conseil en tant qu’adjoint.
Selon ses déclarations, Roubaix l’aurait adopté. La réalité est tout autre, car aux dernières législatives les électeurs citoyens l’on carrément rejeté.
Et aux prochaines municipales les électeurs citoyens confirmeront la sentence.
Comme le déclarait Rachid Bella en son temps, les vermillons du secteur on ne sait plus les voir en peinture.
Et il est évident qu'en fonction du comportement abject de ce ptit chef, j'appelle ceux qui ont une conscience écologique, de ne pas le soutenir par le vote.

--------------------------
Rencontre et dialogue : où est la diversité politique ?
Quand Rencontre et Dialogue pose une question c'est en général parce que cette association a une réponse toute prête à lui apporter.
Le thème du débat programmé le jeudi 13 décembre salle Watremez « Diversité politique ou diversion politique ? » constitue plus pour l'ARD une certitude qu'un questionnement. « De nouveaux visages en politique ? Plus féminins, plus colorés et plus jeunes ! Voici nos nouveaux ministres et porte-parole des grands partis. En apparence, tout se passe pour le mieux et le racisme ne semble pas avoir sa place en politique.
Mais que ce passe-t-il derrière cette vitrine ? »
Pour le dévoiler, l'ARD a invité Vincent Geisser, politologueau CNRS (souvent présent à Roubaix lors des conférences de Tariq Ramadan), Khalida Sellali, déléguée régionale aux droits des femmes, candidate UMP aux élections législatives sur la 1e circonscription et ancienne colistière d'Y.P. Renouard lors des municipales de 2001, Bagdad Ghezai, secrétaire de section PS et candidat à l'élection municipale à Étaples.
La présence du chef de file des Verts roubaisiens, Slimane Tir, est également annoncée. Le candidat malheureux à la dernière législative sur la 7e circonscription saisira-t-il cette occasion pour annoncer publiquement s'il compte mener une liste aux municipales ? Le même soir. se déroule une réunion du Conseil municipal : Slimane Tir ne sera-t-il pas plutôt incité à y être présent ? A moins qu'il ne coupe la poire en deux et qu'il ne fasse la navette entre l'hôtel de ville et la salle Watremez...

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je te tiens par la barbichette et à la culotte...

Message  Roubaisien. le Lun 10 Déc - 13:12

De la Rumeur Dans La
Ville de La Voie Du Nord 8 décembre 2007.



Sans commentaire.


Pas communautariste ?
Pourquoi pas, sauf à vouloir ou tenter d’imposer son village natal en jumelage avec Roubaix.
Pour pouvoir peser, la tactique sera simple. Les verts présenteront des candidats cleans aux cantonales pour avoir le maximum de voix.
Puis, c’est sur cette base que le ptit chef recommencera le chantage politique.
Le mieux, c’est de faire de sorte que les verts fassent moins de cinq pour cent aux cantonales et de les enterrer politiquement pour un bail.
Histoire de ne pas
tomber dans le communautarisme à outrance.

Car si vous allez sur le blog de ce type, tout est axé sur le communaritarisme cache.
Avant, c’était les « arabes ».
Puis est venu le temps de faire croire son soutien aux musulmans. La pêche aux voix ne prend pas de détour.
Maintenant, ça pique un phare sur les minorités.
Il n’y a que le discours qui change, le fonds est le même.
Et en plus ce type est loin d’être un démocrate.

Quant au P.S. local, peut-il encore se prévaloir d’être de gauche. En plus, complètement miné pas la franc maçonnerie.

------------------------------------


Slimane Tir, !e PS et l'avenir...
Chacun
peut exprimer son
avis, et comme nous l'avons déjà écrit, ces colonnes et cette rubrique accueillent volontiers' ces réflexions. Comme celle aujourd'hui, livrée par ********, « lecteur régulier», et visiblement observateur attentif de la situation politique locale. Pour lui, « lorsque Slimane Tir est entré en politique en 1989, la section PS refusait des gens d'origine étrangère.
Sur la représentativité, le PS n'a pas vraiment avancé depuis cette époque. Il y a juste eu des tactiques électorales.
Les gens dans ce cas qui ont été présentés sur les listes ont fait un tour de piste et
on ne les a pas revus. Je trouve que les propos du PS envers Slimane
Tir sont très durs, car il n'est pas communautariste ni intégriste.
Aujourd'hui, c'est bien
de parler de diversité en politique, mais on traite de manière théorique, c'est un peu caricatural. A Roubaix, on est à la traîne, alors qu'il y aurait le
potentiel de gens intéressants.



Mais Slimane Tir l'a toujours jouée perso. Ce n'est pas qu'un frimeur, il est redoutable. René Vandierendonck, lui, va sans doute prendre des gens d'origine étrangère dans la liste, il n'a pas le choix. Il en a marre, mais a-t-il les moyens de dire non jusqu'au bout ? »

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Diversité, diversion et dérision.

Message  Roubaisi le Sam 15 Déc - 11:15

Petit souvenir d'un ex vert.
Devenu entre temps socialiste.


Paraît dans Nord Eclair du 19
mars 2003. Encart dans article sur Cul De Four.


Les
Verts, il ne peut plus
les voir en peinture...


Entre les Verts roubaisiens et
Rachid Bella, c'est le divorce.— Comme plusieurs de ses amis, le président du
comité de quartier du Cul-de-Four a eu l'impression d'être employé comme un «petit soldat » des
visées électorales de SlimaneTir et de ses amis. Et les résultats honorables de
Rachid Bella aux cantonales, il y a deux ans, semblent avoir été perçus avec un
brin d'irritation et de jalousie par certains de ses camarades de parti.


De
son côté, Rachid Bella n'a pas tellement apprécié que les tractations entre les
deux tours des élections municipales en vue d'une fusion entre les listes de
René Vandierendonck et de Slimane Tir passent au-dessus de la tête des
militants. La tactique de Slimane Tir lors des législatives a enfin été très
mal perçue par Aï. Bella qui, ayant pris fait et cause pour Dominique Baert,
souhaitait une candidature unique de la gauche. «Slimane Tir a été un diviseur
et Gérard Vignoble lui doit beaucoup pour son retour en politique. » Bref, il
semble fort que les anciens amis de M. Bella soient désormais devenus ses
adversaires, d'autant qu'il ne porte pas plusieurs élus Verts - notamment
Denise Boucher - dans son cœur.


Et
le ton pourrait même encore monter. Le président du co-mité de quartier songe
en effet à introduire une action en justice pour pratiques discriminatoires à
l'encontre d'élus qu'il ne nomme pas : « J'ai la preuve que certains ont fait
barrage pour m'empêcher de trouver un emploi dans les services municipaux ».





La bile de Bella. (
Nord Eclair mars 2003. )



Dans notre édition du 19 mars dernier, nous avons consacré un article au quartier du Cul de
Four et aux inquiétudes manifestées
par le président du comité de
quartier M.Rachid Bella. Ce dernier en avait profité pour dire ce qu'il avait sur le cœur s'agissant des Verts de Roubaix avec
lesquels il est en bisbille, c'est évident.
Justement, l'un
des responsables des Verts,
M.Christian Carlier nous écrit à ce sujet pour faire quelques mises au point. Il écrit notamment : « A l'heure où de graves événements secouent le monde, il est ennuyeux de
devoir prendre son temps à des querelles subalternes. Mais Rachid Bella a
choisi ce moment pour libérer sa bile contre les Verts. Au sujet des municipales de 2001, quiconque regarde la
liste de la gauche rassemblée pour le 2e tour constate que les Verts y sont
exactement dans l'ordre de leur liste du
le tour. C'est dire qu'il y a eu des
négociations avec les partenaires mais il n'y a pas eu de tractations sur un
classement connu et assumé. Peut-être Rachid Bella soupirait-il en secret mais
pourquoi ? » « Rancœurs personnelles et professionnelles... » Sur le même sujet
M.Carlier poursuit : « Quant au cantonales de la même année, les 2 candidats
Verts ont sensiblement amélioré le résultat des municipales. Personne n'en a
été irrité ou jaloux car cela traduisait la capacité des Verts à rassembler plus quand l'offre politique est
moindre et c'était le résultat du travail collectif. » M.Carlier ajoute : « Et
pour les législatives de 2002, combien de fois faudra-t-il répéter qu'un
candidat vert était présent dans la 8e dans le cadre d'accords nationaux. Il
n'y a qu'à Roubaix que certains n'ont pas compris qu'une élection législative
se joue sur un large rassemblement au second tour et que des procès en
sorcellerie avant le 2 em tour ne sont pas le meilleur moyen de préparer ce
rassemblement. » « II est surprenant de voir un président de comité de quartier
mélanger la défense de son quartier et ses rancœurs personnelles et
professionnelles. Le Cul de Four est un quartier qui a beaucoup souffert et qui
souffre encore. Mais la plus élémentaire honnêteté oblige à dire que cela ne
date pas d'aujourd'hui et que le travail de proximité d'André Diligent, tant
vanté par Rachid Bella, n'a finalement pas fait preuve de beaucoup
d'efficacité. C'est un quartier où, fort heureusement, existent de fortes
riches- ses associatives, un quartier où l'aménagement du canal et de l'Union peuvent
ouvrir des perspectives positives sur le moyen terme. » « L'incantation et des
jalousies déplacées » M.Carlier conclut au nom des Verts : « Cette municipalité
a inscrit dans son projet de gestion la proximité et" la démocratie
participative. Il y a eu rupture sur certains points et des avancées
importantes dont le renforcement des mairies de quartier. Il est aussi évident
qu'il reste du travail à faire, des actions à mener, beaucoup à améliorer et
cela est vrai pour tous les quartiers de Roubaix. C'est dire qu'il y a des
opportunités à saisir pour qui ne veut pas rester dans l'incantation mais
encore faudrait-il ne pas se tromper de combat ni d'adversaire et ne pas être
prisonnier de jalousies déplacées. »


- Hé bé, M.Carlier n'y pas avec
le dos de la cuillère et il renvoie M.Rachid Bella à se chères études de texte,
voire à ses contradictions. S'agissant du passage un peu vachard du « manque
d'efficacité » de M.Diligent, on se permettra tout juste de rappeler que l
époque à laquelle M.Carlier fait allusion est celle où le directeur de cabinet
du sénateur-maire puis son premier adjoint turent la même et unique personne...
René Vandierendonck. Qui conduit la liste actuelle à laquelle les Verts se sont
ralliés. Au prix d'âpres négociations et de quelques sacrifices de personnes,
c'est vrai. Ce ne sont d'ailleurs les Verts qui en ont fait les frais... même
si parfois, aujourd'hui, il est des composantes de cette majorité pour trouver
les Verts fort encombrants.

Roubaisi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Encore un ex vert qui aime la biodiversion.

Message  Roubaisi le Sam 15 Déc - 11:24

Article qui paraît dans Nord Eclair. Date inconnue.


Celui que certains ont appelé « corbeau », qui écrit sous !e sobriquet boubzaza masqué » levé le voile. Messaoud Bourras du Mouvement des maghrébins Laïques de France estime que la République est en danger et dénonce l'islamisme rampant qui aspire à en détruire les fondements.
De 1989 à 2002, il fut sympathisant des Verts sans être carte dans ce parti. Il figurait aussi en 21""' position –juste devant Michel Caron aujourd'hui adjoint sur la liste d'opposition conduite par Bernard Carton en 1995...
S'il a décidé de prendre le maquis et de jouer les , imprécateurs contre la notion d'islamiquement correct, Messaoud Bourras assure n'avoir d'autre ambition politique que d'ouvrir les yeux aux décideurs avant ''2007, de leur montrer qu'il y a actuellement péril en la République.
Considérant qu'à Roubaix, leur groupe est actuellement noyauté par des membres qui ne se préoccupent pas seulement voire pas du tout de défense de l'environnement, Messaoud Bourras a décidé de prendre ses - distances avec les Verts. Certains qui, selon lui, ont manœuvré pour la disgrâce politique de Guy Hascoët, auraient en effet tendance à considérer que c'est la religion qui doit conduire la société et régir l'action collective. Pas n'importe quelle religion derrière la couleur fétiche des écolos, Messaoud Bourras croit deviner, comme sur un palimpseste, le vert emblématique de l'Islam. ; « Attention, je refuse d'être 'qualifié d'islamophopbe. Je suis moi même musulman par filiation. À mon point de vue, il est urgent de proposer une lecture critique du Coran comme on l'a fait pour les autres livres saints. Mais cette démarche est considérée comme sacrilège par certains. Alors, là oui, je me déclare islamistphobe! ».
Escarmouches sur !a toile
L'imprécateur roubaisien ne se sent plus seul. Depuis quelques semaines, il a rejoint le mouvement des maghrébins laïques de France, fondé l'an dernier par un informaticien de Strasbourg, Kebir Jbil.
Objectif du MMLF faire obstacle aux groupes islamistes qui se livrent actuellement à du lobbying politique. Groupement ou groupuscule ? M. Jbil affirme disposer de relais à Bordeaux, Toulouse, Lyon, Chambéry, Pans et l'Ile de France et à présent dans le Nord. Mais pour l'heure, aucun grand meeting.
C'est, depuis son site Internet, abondamment alimenté en déclarations, que le MMLF s'exprime, indisposant le site musulman Oumma.com et provoquant une poussée d'urticaire chez le MRAP (mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et pour la paix), soupçonné, selon les maghrébins laïques, d'attiser la hargne antisémite. La guerre des cybernautes.
Messaoud Bourras affiche des convictions indéboulonnables. Sa scolarité, il l'a suivie à l'école publique, dans le quartier Oran-Cartigny, s’appuie considéré à son grand regret comme un bastion électoral du vote extrémiste. Il évoque ses souvenirs d'enfance au FJEP Paul-Bert : «Je dois énormément aux amicalistes. Ils m'ont botté le cul quand j'allais faire des conneries ». Hors de la laïcité et de la république, pour lui, pas de salut. Et pourtant, à ses dires, c'est de moins en moins facile de clamer des convictions républicaines en douce France. Un Maghrébin qui se réclame de la laïcité ça parait suspect ; en revanche, un maghrébin ostensiblement musulman c'est plus rassurant. Pourtant doté d'une, longue expérience dans le domaine de la politique de la ville et paré de solides lettres de recommandation, M. Bourras prétend que la Ville de Roubaix a repoussé plusieurs de ses demandes de candidature à des postes de chargé de mission.
D'où le mémoire qu'il a rédigé en vue d'une saisine ,de la haute autorité de. lutte contre les discriminations (HAIDE) pour « discriminations à 1 embauche motivées par... des convictions républicaines, laïques et islamiquement incorrectes ». Un cas d'école en matière de discrimination.
« Broyage de Cerveau»
Messaoud Bourras aime appuyer là où ça fait mal, clouer au pilori les hypocrites faux-fuyants et les contra-dictions, jouer de l'ironie.
Dans le collimateur, l'association Rencontre et dialogue : «Cette association se présente '. comme un cercle e réflexion sur l'Islam. Fort bien, mais cette réflexion me semble pour le moins sélective. Depuis trois ans Tariq Ramadan
vient régulièrement y rabâcher son catéchisme. Plus
fort, ses dirigeants se sont gardés de condamner catégoriquement les propos antisémites d'Hassan Iquioussen. Ils ont même déclare qu'ils continueraient à l'inviter. Comment peut-on accorder des subventions publiques à une association qui s'adonne ainsi au négationnisme. Rencontre et dialogue me convaincra de ses bonnes intentions quand elle donnera la parole à des musulmans critiques comme Rachid Kaci, Leila Babes el Nadia Amiri »
M. Bourras s'interroge aussi sur la notion d'éducation populaire telle qu'on la conçoit à l'Université populaire et citoyenne. « Ce n'est pas la présence en force des Verts qui m'indispose c'est l'instrumentalisation de cette structure. Deux thèmes sont abordés dans la programmation de cette année : le travail et l'insertion d'une part ; la culture, la mémoire et la discrimination de l'autre. Rien à dire pour le premier thème. C'est du solide. Mais pour le second ? On retrouve comme intervenants plusieurs proches de Tariq Ramadan. Si ce n'est pas du
broyage de cerveau ! Et puis, Saïd Bouamama qui, depuis la marche des beurs comme Slimane Tir ressasse le même refrain : "Tu es Arabe, donc tu es colonisé, donc tu es mal traité."
Le jeu consiste à souffler sur les braises du communautarisme, de la victimisation, quitte à faire le jeu de
l'intégrisme et de la schizophrénie. Moi j'appelle cela être has-been. Et c'est une affection qui touche essentiellement le peuple de la gauche différentialiste, celle du multicultarisme qui ne jure plus que par
l'idéologie de (autre. L'autre qu'elle écrit avec un grand A» ...

Roubaisi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "verts" en campagne pour la déroute programmée

Message  Info du le Mer 26 Déc - 20:29

Slimane Tir, le PS et l’avenir…

Chacun peut exprimer son avis, et comme nous l’avons déjà écrit, ces
colonnes et cette rubrique accueillent volontiers ces réflexions. Comme
celle, aujourd’hui, livrée par Phlippe Dumortier, « lecteur régulier », et visiblement observateur attentif de la situation politique locale.
Pour lui, « lorsque
Slimane Tir est entré en politique en 1989, la section PS refusait des
gens d’origine étrangère. Sur la représentativité, le PS n’a pas
vraiment avancé depuis cette époque. Il y a juste eu des tactiques
électorales. Les gens dans ce cas qui ont été présentés sur les listes
ont fait un tour de piste et on ne les a pas revus. Je trouve que les
propos du PS envers Slimane Tir sont très durs, car il n’est pas
communautariste ni intégriste. Aujourd’hui, c’est bien de parler de
diversité en politique, mais on traite de manière théorique, c’est un
peu caricatural. À Roubaix, on est à la traîne, alors qu’ il y aurait
le potentiel de gens intéressants. Mais Slimane Tir l’a toujours jouée
perso. Ce n’est pas qu’un frimeur, il est redoutable. René
Vandierendonck, lui, va sans doute prendre des gens d’origine étrangère
dans la liste, il n’a pas le choix. Il en a marre, mais a-t-il les
moyens de dire non jusqu’au bout ?
»

Info du
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Moi pas soutenir celui ci!

Message  Roubaisien. le Sam 2 Fév - 10:19

Certains s'étonnent que je ne suis plus présent sur la toile.
Mais cela est voulu.
Ce jour, la presse nous relate la candidature du chef de file des verdouilles de Roubaix.
Bof! Comme si cela était un scoop.
Par contre, j'en ai un des scoop.
Il y a trois semaines, je rencontre un locataire de mon bloc dans le hall. Ce locataire est adhérant à une association de défense de locataire, car il souhaite obtenir une mutation. Il n'a pas un an de présence dans le bloc, mais il veut déjà fuir. C'est dire que cela est vivable les grands ensembles des quartiers oubliés.
Toujours est-il, que cette personne m'aborde et me demande si je vote. Je lui dis que oui et depuis belle lurette.
C'est alors, qu'il me demande si je connaissais (tir). Là encore, je confirme.
Par contre, lorsqu'il me propose de faire du porte à porte dans le quartier pour le soutenir, il est certain que j'en ai attrapé le hic!
Je ne soutiens pas l'insoutenable, qui se permet l'atteinte à la dignité envers les citoyens de la ville.
Je n'ai jamais soutenu son action politique.
Je ne soutiens pas l'intrigance.
Je n'ai aucune infinité avec ce type, qui s'imagine que la ville doit lui revenir de droit. Si selon lui Roubaix l'aurait adopté, ce n'est pas forcèment ce que pensent les Roubaisiens en majorité.
Je confirme, que jamais je ne voterais pour un candidat de la sorte. Bien au contraire, je suis pour que l'on vote contre ce candidat. Ce qui ferait preuve pour les réels écolos, d'un sens politique citoyen.
Ce candidat nous cause de logement pour les plus démunis, mais en oubliant que les verts ont voté le projet ANRU pour sauver la face d'une majorité lézardée. Et au détriment des habitants des quartiers. Jamais les verts n'ont proposé, que la municipalité vote une délibération afin d'éviter les expulsions des locataires démunis.
Pour en terminer sur le châpitre de ce candidat et non d'une liste, il s'est porté partie civile dans la plainte envers moi. C'est dire, qu'il veut ma peau, car il ne pourra plus maintenant récidiver dans ces actes malveillant à mon encontre.
J'invite les écolos de coeur, à voter pour la liste de gauche réelle, celle de l'extrême gauche.
http://elections.lavoixdunord.fr/2008/02/02/la-%C2%AB-vraie-gauche-%C2%BB-un-%C2%AB-produit-%C2%BB-quon-sarrache/

Et comme souvenir, je publie le texte de 2000 dans lequel, je faisais savoir à ce candidat et ses sbire, ma position d'alors.

EDITORIAL
Drôles, ces VERTS BOTTINES...
Plus nous approchons des municipales, plus les assoiffés du pouvoir rivalisent d’adresse, pour se dégoter une place sur une liste. Il parait, que ça revendique déjà la tête du fanion. ( L Il ‘tire’ un peu trop la couvrante, celui là. M). Avant même de réfléchir, sur le contenu d’un programme. A tel point, que l’on entend des choses du style ‘ Il n’y a que lui pour reprendre la relève ’. Cela laisse donc de la place pour une parodie de démocratie, lors des prochaines réunions de section...
Mais pour faire réellement montrer que l’on est démocrate, il faut se choper la majorité, dans la section locale du parti. Alors on fait du ‘tir’ groupé. Et que je fais faire du rassemblement entre deux tables d’un bistrot. Bien sûr, c’est aux larbins que l’on demandera de se saigner, pour prendre une adhésion. Afin de s’assurer une majorité absolue.
Si ce n’est que le larbin sait réfléchir et cela est problématique... Surtout quand le larbin mouchoir jetable en question s’aperçoit, qu’enfin de compte, depuis près de dix ans, les caporaux sont une source de division plutôt qu’autre chose.
L’adage adopté pour la circonstance dit en substance, ‘ si tu n’es pas avec, tu es forcément contre’. Et si tu es contre, on ‘tir’ en faisant circuler la rumeur. Cette rumeur sera propagée par les sous larbins. Ceux que l’on appelle les VERTS d’appoint. Ceux là même, qui démolissent la philosophie Verte. Mais veulent adhérer parce que le petit chef l’a dit.
La rumeur fera en sorte de vous isoler, en vous qualifiant de traitre. Afin de vous faire comprendre qui commande. Comme cela ne peu pas fonctionner à tous les coups, on essayera donc autre chose. Par exemple les réflexions évasives sur vos relations. Il est évident que le larbin ne peut fréquenter les gens, que les petits chefs n’aiment pas.
Le larbin doit même être isolé, on vous dit...
Mais le larbin en question est toujours maître de la danse et de son bulletin de vote. Plus nous approchons du grand bug de 2001, plus le larbin se dit qu’après tout, être entouré de VERTS tactiques, n’est pas très re ‘luisant’. Il en arrive à penser que ça vaut bien, un vote blanc massif aux cantonales. Peut être comme cela, les caporaux se donneront la peine, de nous faire le bilan de leurs divers mandats.
VERT. Mine.

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour l'instant ils chantent, plus pour bien longtemps.

Message  Roubaisien. le Mer 6 Fév - 20:08

La verdouille de Roubaix veut faire campagne en chantant.
Mais d'ici peu, ils vont déchanter et devoir se cacher.
Car même si je suis écolo, je n'ai qu'une parole.
C'est halte à la 'tirhani' et la tentative d'annexer la ville.
C'est pas demain la veille, que leur ptit chef de file nous imposera un jumelage avec sa ville natale.
Puis au risque de me répéter, on ne vote pas pour une personne imbue de sa personne et n'ayant pas le respect de la dignité humaine.
Le citoyen Roubaisien de naissance que je suis, ne sera jamais à la botte d'une personne aussi abject.
C'est sont dernier mandat, car il ne pourra rien négocier au deuxième tour.
C'est hilarant...
La politique en playback!:
http://www.lemonde.fr/municipales-cantonales/article/2008/02/06/les-verts-de-roubaix-font-campagne-en-musique_1008293_987706.html
Et une plainte de plus venant de celui, qui aurait bien voulu m'annexer...


Dernière édition par le Sam 16 Fév - 7:41, édité 1 fois

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Du ballon au ballon

Message  Hic le Dim 10 Fév - 15:16

12 JUILLET - 14 JUILLET A ROUBAIX
GLORIA GAYNOR AU PARC DES SPORTS
SLIMANE TIR « AU BALLON »
« LA RUMEUR DE LA VILLE »
Le 12 Juillet 1999, à OH30, j'ai été victime d'une interpellation et d'un
placement en garde à vue au commissariat central de Roubaix qui a duré plus de 8 heures.
Des agents de la Police Nationale se sont présentés au domicile de mon hôte. rue de Lannoy, qui avait convié à dîner une dizaine de personnes, au motif d'une plainte d un voisin pour tapage.
Alors que nous étions sur le pas de la porte, l'un des policiers nous a lancé deux reprises : »Dans votre pays, vous ne vous permettriez pas le dixième de ce que vous faites la ».
Je lui ai répondu que ses propos étaient inadmissibles et insultants. C'est à ce moment que j'ai été saisi par trois agents, menotte et embarqué manumilitari
La police doit parfois gérer des situations difficiles. Ce n'était pas le cas.
• J estime que des policiers républicains doivent intervenir pour rétablir le calme dans le respect des citoyens.
En l'espèce, cette affaire a un caractère indéniablement raciste et humiliant.
Je compte lui donner le retentissement ainsi que les suites judiciaires qui
conviennent. '
VDN DU NORD DU DIMANCHE 18 ET DU LUNDI 19 JUILLET 1999

Hic
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Souvenir

Message  Verbotin le Mar 19 Fév - 11:10

Deux mille emplois durables, mais avec quoi et pour qui?
Logement garantie comme avec le dossier ANRU que les verts se sont empressés de signer la convention pour sauver les apparences. Et au détriment des gens concernés et du bon sens écologique.
A peine aux manettes du pouvoir communal, les verts ont fait de sorte de se servir en douce.
Création d’un bureau d’étude d’urbanisme, cela pour se faire attribuer des marché d’étude de faisabilité.
Noyautage de certaines associations et placement des ptits copains aux commandes.
Coups tordus à tout ce qui ne suivait pas le chemin du chef de file.
Tentative de nous imposer un jumelage avec la ville de naissance du chef de fil.
L’affaire R&D et ses démêlés ayant fait grand bruit jusque dans la presse nationale.
Versement de subvention (contrat ville entre autre) à des associations amies et sans que cela se justifie.
L’affaire Guy Hascoët en début de mandat.
L’affaire Bouchard en fin de mandat.
Qui ose encore écrire qui les verts n’ont pas été présents durant sept ans…

Verbotin
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Double face.

Message  Roubaisi le Jeu 21 Fév - 14:37

Extrait du quotidien Le Monde.
Slimane Tir, qui mène une liste face au maire (PS) de Roubaix, René Vandierendonck, confirme. "C'est vrai que nous nous sommes structurés depuis plus longtemps, dès 1988. Notre écosystème, en quelque sorte, c'est ce terrain ouvriers-employés qui est le même qu'à Tourcoing : notre écologie populaire repose sur double face environnementale et sociale."

Amélioration de la vie dans les quartiers, réflexion sur l'alimentation, voilà les chantiers qui ont été menés par les Verts roubaisiens, ajoute M. Tir : "Pour nous, l'écologie ne devait pas être réservée aux bobos, car le réchauffement climatique pénalise d'abord les moins bien armés."
Geoffroy Deffrennes

------------------------
Double face qu'il jacte.
Faites donc comme je dis et pas comme il fait.
La face bobo maghrébin laïc ayant réussi dans la politique.
La face cachée de ses réelles ambitions inavouables. Celle du communautaire comme soutien faute de pouvoir s'imposer, comme politique honnête.
Depuis 1988, les verts ne sont aucunement structuré comme il le prétend, autrement les scores électoraux qu'ils ont fait ne se seraient pas amoindris.
Pour pouvoir faire du score, les verts de Roubaix ont présenté des candidats, qui par la suite ont tous plié bagage avec fracas.
Pour en arriver à la candidature du chef de file qui nous pond un 2,9% aux cantonales et un petit 3% aux législatives.
Quoi "deux neuf" à part cela...

Roubaisi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "verts" en campagne pour la déroute programmée

Message  Roubaisien. le Dim 24 Fév - 3:34

Comme cela nous serons deux à être poursuivis pas ce type sans morale...
Je vais fournir certaines chose à Bécart, même si je ne suis pas en phase avec sa conduite lors des conseils...
Par exemple la preuve de choses pas clair concernant Pastel FM... Où les adresse des lieux, où ce type a cru pouvoir m'y mettre pas ruse et en se servant d'un supplétif chimique.

Il vaut mieux avoir affaire à Becart, qu'à un type ne respectant pas la dignité humaine et croyant être le nombril 'ouvrier" de cette ville.
------------------
Roubaix Slimane Tir porte plainte contre Christiane Becquart

Le chef de file des Verts de Roubaix, candidat à l'élection municipale, a annoncé hier son intention de porter plainte pour diffamation contre Christiane Becquart, numéro 2 sur la liste menée par l'UMP Max-André Pick. Lors du dernier conseil municipal du mandat, Mme Becquart, conseillère municipale sortante, avait dénoncé les mélanges des genres de certains "proches" de Slimane Tir entre engagements politique et associatif.

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les "verts" en campagne pour la déroute programmée

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum