Pastel fm et sa nébuleuse toutes en couleurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pastel fm et sa nébuleuse toutes en couleurs.

Message  Roubaisien. le Ven 5 Oct - 15:13

Voici une décision que l'on ne trouve pas dans la presse locale.
Pour qu'il ai une intervention du CSA, cela suppose qu'un parti politique ou une association saisisse le gendarme des onde.
Je vais placer dans ce fil mes intervention sur ce média aux mains d'un "clan".
Car j'ai ai vécu des pas vertes et des bien mures.
___________________
Décision n° 2007-510 du 3 juillet 2007 mettant en demeure l'association RBC Bas Canal (Pastel FM)
NOR : CSAX0701510S

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel,

Vu le code électoral, notamment son article L. 49 ;

Vu la loi no 86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée relative à la liberté de communication, notamment son article 42 ;

Vu la recommandation du Conseil supérieur de l'audiovisuel à l'ensemble des services de télévision et de radio en vue de l'élection présidentielle adoptée le 7 novembre 2006 ;

Vu les décisions no 93-394 du 15 juin 1993 et no 2002-1123 du 3 décembre 2002 autorisant l'association « RBC Bas Canal » à exploiter un service de radiodiffusion sonore en modulation de fréquence dénommé « Pastel FM » ;

Vu la convention conclue le 3 décembre 2002 entre le Conseil supérieur de l'audiovisuel et l'association « RBC Bas Canal », notamment ses articles 9 et 21 ;

Vu le compte rendu de l'enregistrement de l'émission « Quand les femmes s'en mêlent » diffusée le samedi 5 mai 2007 sur l'antenne de « Pastel FM » ;

Considérant qu'aux termes de l'article L. 49 du code électoral : « à partir de la veille du scrutin à 0 heure, il est interdit de diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale » ;

Considérant qu'en vertu de l'article 42 de la loi du 30 septembre 1986, le Conseil supérieur de l'audiovisuel peut mettre en demeure l'association « RBC Bas Canal » de respecter les obligations qui lui sont imposées par les textes législatifs et réglementaires ; qu'en vertu de l'article 21 de la convention susvisée, il peut la mettre en demeure de respecter les obligations qui lui sont imposées par cette convention ; qu'aux termes de l'article 9 de la même convention, l'éditeur « s'engage à respecter les recommandations du conseil relatives aux élections » ;

Considérant que, lors d'une émission diffusée le 5 mai 2007, les propos suivants ont été diffusés sur l'antenne de « Pastel FM » : « ...nous sommes dans l'entre-deux-tours...pour éclairer les indécis, on va procéder à un comparatif des programmes des deux candidats [...] les thèmes immigration et banlieues sont d'actualité [...] 70 % des électeurs estiment que ces deux thèmes comptent dans leur vote, même si ce n'est pas leur préoccupation première [...] Sarkozy a beaucoup labouré sur les terres du FN [...] la France aime à se donner bonne conscience en disant que les idées du FN ont baissé [...] » ; que les observations suivantes ont été formulées au sujet du programme écologique de Mme Ségolène Royal : « (il) a obtenu une meilleure notation que celui de Sarkozy... » ; que les commentaires suivants ont été faits sur l'immigration : « ...Ségolène Royal c'est un peu la même analyse que Sarkozy [...] mieux vaut ça que pire avec l'Autre !...on ne cite pas de nom !... » ; qu'en conclusion de l'émission l'animatrice déclare : « [...] nous sommes des femmes libres ! [...] osez l'audace, comme a dit Ségolène Royal [...] les jeux ne sont pas faits, quoi qu'en disent les sondages [...] 30 % des électeurs sont indécis [...] allez aux urnes, votez en masse, votez et faites que ça change ! » ;
Considérant que l'émission susmentionnée comporte des messages ayant le caractère de propagande électorale au sens de l'article L. 49 du code électoral, dont la recommandation du 7 novembre 2006 rappelle le caractère impératif ; que ce manquement constitue ainsi une violation de l'article L. 49 du code électoral, de la recommandation du Conseil supérieur de l'audiovisuel du 7 novembre 2006 et de l'article 9 de la convention susvisée ; que, dès lors, il y a lieu d'adresser à l'association « RBC Bas Canal » la présente mise en demeure,
Décide :
Article 1
L'association « RBC Bas Canal » est mise en demeure de respecter l'article L. 49 du code électoral, la recommandation du conseil à l'ensemble des services de télévision et de radio en vue de l'élection présidentielle adoptée le 7 novembre 2006 et l'article 9 de la convention signée entre le Conseil supérieur de l'audiovisuel et cette association.
Article 2
La présente décision sera notifiée à l'association RBC Bas Canal et publiée au Journal officiel de la République française.
Fait à Paris, le 3 juillet 2007.
Pour le Conseil supérieur de l'audiovisuel :
Le président,
M. Boyon

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suite et fin de bouras.

Message  Roubaisi le Mer 2 Avr - 13:08

Les détenants de l'association dont "bouras" était le vice président (fantoche) jusqu'en 1998 et aussi l'association mise en cause dans la presse doivent sourire sous cape.
Ceci est en page annonces légales des deux quotidiens locaux.
Soit surement une parution régionale.
Au frais bien sur des condamnés. Mais pour l'alias "barbouza démasqué", c'est l'obole des fafs de la toile, qui lui ont fourni la trésorerie.
Je place cela dans le fil de l'association R.B.C, car c'est sous l'administration de 'bouras", que je me suis pris des coups pour redresser la barre de l'association radiophonique. Et à mes frais...
--------------------
Cabinet d'Avocats de Maître Jean Louis Brochen et Gildas Brochen.
Publication judiciaire par Arrêt du 6 avril 2006.
La 6eme Chambre des Appels Correctionnels de la Cour d'Appel de Douai a déclaré Jacques Hardoin coupable d'avoir à Roubaix en publiant sous le titre " L'obscurantisme ne passera pas" dans le journal Nord Eclair de l'édition du 11 février 2005, porté atteinte à l'honneur ou la considération de l'Association Rencontre & Dialogue et Messaoud Bouras complice de cette infraction.
En répression de la Cour les a condamnés à 10 000,00 euros d'amende et à payer à l'Association Rencontre & Dialogue, dont le siège est à Roubaix 24, place de la Liberté 3 000,00 euros à titre de dommages et intérêt ordonnant à titre complémentaire du préjudice de la publication de l'Arrêt dans les journaux La Voix Du Nord et Nord Eclair par extraits aux frais des condamnés.

Roubaisi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Il est des votres...

Message  Roubaisi le Ven 25 Avr - 20:10

On remarqura que "tirlariflette" que j'accuse d'atteinte à la dignité humaine n'est pas du sérail!
LMCU : Martine Aubry s'entoure d'un exécutif resserré

Vendredi
matin, trente-deux vice-présidents ont été élus en conseil de
communauté urbaine de Lille. Parmi eux, dix ont le titre de "premier
vice-président". Ils constituent le premier cercle de l'exécutif de
LMCU autour de Martine Aubry. On y trouve Michel-François Delannoy
(Tourcoing, PS) au développement économique, Henri Ségard (Comines,
Métropole Passions communes) à la gouvernance, René Vandierendonck
(Roubaix, PS) à l'urbanisme, Rudy Elegeest (Mons-en-Baroeul, Actions et
projets pour la métropole), Bernard Debreu (Seclin, PC) à l'espace
public, Eric Quiquet (Lille, Verts) aux transports, Olivier Henno
(Saint-André, MoDem) à la culture, Gérard Caudron (Villeneuve-d'Ascq,
Rassemblement citoyen) au logement, Dominique Baert (Wattrelos, PS) aux
finances, Damien Castelain (Péronne-en-Mélantois, MPC) à l'écologie
urbaine. Les dix commissions mises en place vendredi sont calquées sur
les délégations.
OAS_AD('Position2');



Le bureau sera complété de 22 autres vice-présidents, considérés
comme des "secrétaires d'état" appelés à travailler en pôle avec les
premiers vice-présidents, 14 conseillers communautaires délégués puis 9
conseillers communautaires du groupe Métropole Communes unies
(l'opposition, dirigée par Marc-Philippe Daubresse).


A noter encore que Marc-Philippe Daubresse (MCU) présidera la
commission finances tandis que Dominique Baert en sera le rapporteur
général.Plus de détails dans votre édition de la Métropole lilloise demain

Roubaisi
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pastel fm et sa nébuleuse toutes en couleurs.

Message  Roubaisien. le Jeu 19 Juin - 8:26

Shocked Embarassed
L'affaire du grand vizir le K.K. bouza dévoilé refait surface.
http://www.blogdei.com/index.php/2008/06/18/3803-le-paradoxe-de-roubaix-de-mohamed-sabaoui-un-hoax-vieux-de-10-ans

Pour ce qui concerne l'islamisation du Nord, et plus particulièrement de la ville de Roubaix, on lira avec intérêt ce document, qui traite de l'association Rencontre et dialogue, des Verts et des mésaventures de Messaoud Bourras.

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voix du nord sur le sujet

Message  X le Sam 21 Juin - 10:03

LA RUMEUR DE LA VILLE

vendredi 20.06.2008, 04:52 - La Voix du Nord

Les Amis et le mauvais procès à Bouchard

Nous avons déjà évoqué (notre édition du 18 juin) la polémique lancée par le journal Le Monde autour de la sauvegarde par La Piscine du musée-atelier du sculpteur Henri Bouchard. Maurice Decroix, président des Amis du musée, y est allé à son tour de son analyse, adressée aux membres de cette grande famille : « Dans son édition du dimanche 15 juin, le Monde instruisait un mauvais procès au musée roubaisien.

Sous le titre racoleur "Un artiste qui a flirté avec le nazisme va être mis en valeur à Roubaix", une journaliste ravivait une polémique qui avait agité le Landerneau roubaisien en 2007 avec le projet d'installation de l'atelier du sculpteur Henri Bouchard à La Piscine : le groupe des élus Verts s'était opposé à ce que la ville accueille des oeuvres d'un artiste ayant participé à un voyage en Allemagne en 1941. Bouchard avait payé sa faute et avait été condamné à la Libération par un comité d'épuration. Bruno Gaudichon et la ville de Roubaix connaissaient ce parcours et ces errements condamnables et rien n'avait été caché. Mais doit-on juger un artiste sur un morceau de sa vie ou sur l'oeuvre de toute une vie ? Bien sûr la ville avait pris toutes les garanties et précautions pour ce transfert ». Henri Bouchard ainsi que deux autres sculpteurs seront à l'honneur dès demain au musée La Piscine dans le cadre d'une exposition temporaire.

X
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pastel fm et sa nébuleuse toutes en couleurs.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum