Les petites phrases de nos élus du coin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les petites phrases de nos élus du coin...

Message  Roubaisien. le Mar 8 Juil - 9:24

On se souvient de la phrase de dig ding dong ' Je me vends au plus offrant'. Croyant peut être pouvoir vendre les citoyens par la même occasion. Ou de croire que le citoyen est avenant à se faire acheter...


Mais il y en a d'autres des phrases, qu'il faille avoir en mémoire.

Pierre Dubois premier adjoint concernant l'ANRU:
Les comités de quartier sont le complément des conseils de quartier.


En somme, les représentants des comités de quartier qui sont en principe élus par les habitants, sont devenus les supplétifs des conseils de quartier, dont les membres sont nommés par les politiques.
Vive la démocratie participative des citoyens.
Avec Dubois, fini la langue de bois...

Christian Maes l'extrémiste laïticard.
On se souvient que cet élu lorsqu'il était dans la majorité, nous avait servi tout chaud la dérive communautaire en matière de subvention à certaines associations. Et aussi de jouer le marche pied du "barbouza masqué" alias le cocu de la République, je site le bouras. ( Sans Majuscule comme il se doit ).

Sur son blog:
http://www.christianmaes.fr/
Extrait:
Là où le rôle du maire était de faire consensus sur la vie
démocratique, il a souhaité un fait majoritaire. Pourtant quand on
n’est élu qu’avec 20% des inscrits, quand l’extrême droite n’est plus
présente, le rassemblement des bonnes volontés aurait été digne,
souhaitable et mobilisateur.


J'avais laissé une réponse sur ce blog, mais "Maes" doit être à la masse et la censure est de mise sur son blog.
Maes oublie peut être que durant sept ans, il a géré la ville dans le groupe de la majorité et aussi avec une participation d'environs 20% des inscrits.

Puis Maes devrait nous faire le profil bas, car lorsque l'on se dit de gauche, on ne fricotte pas avec la droite, afin de continuer à avoir une tribune.
Sans compter sur les multiples interventions de ce monsieur auprès du rectorat concernant la façon dont Monsieur Laffage gérait son lycée...
Maintenant que Maes n'est plus l'adjoint chargé des subventions aux associations Roubaisienne, il s'en prend à une association en la pointant comme "communauritariste".
Le chantre du double discours sous forme d'un seul langage, Maes décroche le pompon.

Je vais vous en servir des petites phrases assassines, autant dire qu'il y a de quoi faire dans le domaine...

Roubaisien.

Messages : 67
Date d'inscription : 04/10/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum